Est- il nécessaire de retenir sa respiration avant d’effectuer l’analyse?

Ce n’est pas absolument nécessaire. Les recherches cliniques ont montré qu’une période optimale de retenue de la respiration de 20 secondes est la meilleure façon d’obtenir la corrélation exacte avec la COHb. Une période de retenue de la respiration de 15 secondes donne pratiquement la même corrélation. Une période plus courte fait
diminuer la concentration. Cependant, à condition qu’on incite la personne à expirer complètement, une analyse de la respiration prise en fin d’expiration donnera une indication suffisamment fiable.

Par contre la vitesse d'expiration joue un rôle relativment impotant sur les résultats, jusqu'à 30 % de différence ! Pour cela Bedfont à développé le Steribreath, un embout spécial obligeant les patients à expirer lentement.

SineFuma